Kolnel_médaillon

Le pays est dirigé d'une main de fer par le Président-colonel JORIO, guide suprême de la Touchkanie. Ce chef d'état autoritaire, au profil bourbonien, est dépeint par ses adversaires comme inculte et idéaliste, tandis que ses partisans le décrivent comme un esprit sage et éclairé. Selon son biographe officiel, la parole du Président-colonel serait "audacieuse comme un yak, douce comme une chèvre et aigüe comme une corne, mais balancée comme une couleuvre que l'on attrape en son milieu". Il est pourtant reconnu que plus que sa sagacité intellectuelle, c'est surtout sa témérité physique et son Luger Parabellum 9mm qui l'ont définitivement imposé sur la scène politique internationale. Le Président-colonel Jorio, aux commandes du pays depuis sa majorité, est régulièrement réélu depuis. Il faut dire qu'en Touchkanie, même si le gouvernement paraît être continuellement en campagne, les élections se déroulent toujours à l'improviste...

Les Touchkans reconnaissent tout de même que leur « Autorité Sommitale » a su les fédérer, et qu'il a conduit leur pays sur le chemin du progrès, de la croissance, de l'élevage optimisé du yak et de l'exportation massive des matières chimiques. Depuis le début du XXIe siècle, il a aussi considérablement assoupli son régime pour tenter d'ouvrir peu à peu son pays au tourisme international. Mais sur ce point, la Touchkanie doit encore s'améliorer, si l'on en croit les témoignages rapportés par les premiers touristes-témoins – dont nous faisons partie – qui déclarent tous avoir été plutôt mal accueillis et qui ont le sentiment non seulement de s'être fait abuser, mais aussi d'avoir été victimes de harcèlement administratif durant leur séjour.

AfficheKolnel1

Affiche électorale